Présentation d'Inkscape

right Inkscape est un logiciel libre de dessin vectoriel sous licence GNU/GPL. Il a pour but de devenir un puissant outil d'édition graphique tout en étant entièrement conforme avec les standards XML, SVG et CSS du W3C.

Il s'agit d'un logiciel multi-plateforme, disponible notamment sous Microsoft Windows, Mac OS X, Linux et FreeBSD.

Historique

Le développement d'Inkscape a commencé en 2003, sur la base d'un fork du projet Sodipodi, causé par des divergences au sujet de l'avancée future du développement. Il est à noter que Sodipodi est lui-même un fork de Gill, un logiciel créé par Raph Levien pour le bureau GNOME.

Inkscape est, entre autres, passé du langage de programmation C au C++, et aux bindings C++ de la bibliothèque graphique GTK (Gtkmm). Des changements ont aussi été effectués au niveau de l'interface utilisateur et de nouvelles fonctions ont été ajoutées (le développement est très actif). Inkscape ne possède pas encore, à l'heure actuelle, autant de fonctionnalités que les meilleurs éditeurs vectoriels commerciaux, mais il convient parfaitement pour de nombreuses applications.

L'accent a particulièrement été mis sur l'ergonomie et l'utilisabilité de l'interface du logiciel, notamment par une conformité accrue avec le Guide de l'interface humaine du bureau GNOME, l'utilisation de raccourcis clavier universels, etc.

Après l'annonce par Xara de la libération des sources de leur logiciel de dessin vectoriel Xara Xtreme, une volonté de travail en collaboration avec l'équipe de développement d'Inkscape est née. Durant les mois à venir, les deux logiciels vont partager leur code et coordonner leurs efforts dans le but d'atteindre le niveau des logiciels propriétaires de dessin vectoriel.

Fonctionnalités

Création d'objets

- Dessin :

- Formes :

  • rectangles, carrés (coins arrondis paramétrables),
  • ellipses, cercles et arcs,
  • étoiles et polygones,
  • spirales ;

- Outil de texte (alignement, direction, police, justification, multi-ligne) Lien, import et vectorialisation d'images bitmap - Clones (objets copiés avec modification dynamique). - Création par remplissage entre d'autres chemins (outil pot de peinture, disponible dans la version SVN, sera dans la 0.46)

Manipulation d'objets

  • Transformations affines (translation, symétrie, redimensionnement, rotation, déformation), de manière interactive ou par spécification de valeurs numériques ;
  • Tri par empilement des calques, des groupes, et des objets (z-order)
  • Groupement hiérarchique d'objets et de groupes
  • Système de calques
  • Copier/coller des objets
  • Alignement et distribution d'objets, disposer sur une grille, éparpillage d'objets
  • Grille et guides magnétiques.

Remplissage et contours

  • Sélecteur de couleur (RGB, TLS, CMYK, roue) ;
  • Pipette à couleur ;
  • Copier/coller le style des objets ;
  • Remplissage par aplats de couleur, dégradés, textures et motifs, avec support de canal alpha ;
  • Édition de dégradés sur le canevas avec des poignées de contrôle ;
  • Éditeur de dégradés (linéaires et radiaux) ;
  • Bordures pointillées et « marqueurs » (objets SVG se fixant aux nœuds et extrémités des courbes).

Opérations sur les chemins

  • Édition de nœuds : déplacement, poignées de contrôle des courbes de Bézier, alignement et distribution de nœuds, redimensionnement et rotation de groupes de nœuds ;
  • Conversion en chemin des objets textes, formes et bordures ;
  • Opérations booléennes (union, intersection, différence, exclusion, division) ;
  • Simplification, perturbation, et fractalisation des chemins ;
  • Création de lignes extérieures avec décalages (offset), se modifiant dynamiquement en fonction des formes dont elles sont dérivées.

Support du texte

  • Texte multi-ligne (SVG 1.0/1.1 <text>) ;
  • Ajustement de l'interligne et de l'interlettre ;
  • Modification du style, des couleurs, de la taille des caractères ;
  • Texte attaché à une courbe pour suivre son chemin ;
  • Utilisation de la bibliothèque Pango ;
  • Utilisation de toutes les polices vectorielles installées sur le système.

Rendu

  • Zoom maximal de 256x ;
  • Affichage et rendu anticrénelés ;
  • Transparence alpha pour l'affichage et l'export au format PNG ;
  • Rendu des objets durant leurs transformations.

Tableau blanc

Inkscape peut être utilisé en tant qu'application de tableau blanc («whiteboard») via le protocole Jabber/XMPP. Cette fonctionnalité permet de partager un dessin et de l'éditer de manière collaborative en quasi temps-réel, que ce soit en réseau local ou à travers internet.

Divers

  • Outil de connexion d'objets pour les diagrammes ;
  • Éditeur XML intégré : visualisation et modification en direct l'arbre du document SVG en cours ;
  • Import de fichiers bitmap et vectoriels de différents formats ;
  • Vectorialisation des images bitmap avec POTrace ;
  • Export aux formats PNG, PostScript et PDF ;
  • Options en ligne de commande pour l'export, la conversion et l'analyse de fichiers SVG
  • Métadonnées RDF (auteur, date, license, etc.)
  • Support de greffons en langage Python (fonction de fractale, de perturbation, d'interpolation des courbes)
  • Support partiel des feuilles de style CSS.

Inkscape n'apporte pas encore une implémentation complète du format SVG. Il ne permet pas encore d'animer les objets vectoriels. Son support des feuilles de style CSS est également limité.

Le développement d'Inkscape est actuellement très actif, et de nouvelles fonctionnalités sont ajoutées régulièrement.

Source

Lien externe


Outils personnels